Adopter un chat

Image

Mes fidèles lecteurs le savent, je suis une maman chat !

Les chats, ces petites boules de poils très attachantes qui vous ronronnent dessus et savent faire preuve de caractère…

ImageImage

J’ai adopté un angora roux en novembre 2012, à la LPA, il avait 4 mois. Aujourd’hui il a 2 ans et se porte bien, mais voilà… il fait un peu la loi chez moi. (Comment ne pas faiblir face à tant de beauté et de douceur…)

chat

Donc, pour que vous ne fassiez pas les mêmes petites erreurs que moi, je vous propose de suivre ces quelques conseils:

1 – Faire attention à l’age du chat quand vous l’adoptez : à 4 mois, je trouve que c’est déjà tard. L’adopter à peine sevré ( entre 8 et 10 semaines) vous permettra de mieux l’apprivoiser et de l’éduquer plus facilement. Et au contraire, vous pouvez également adopter un chat adulte, mais mieux vaut pour vous qu’il soit bonne patte et ait été habitué à votre style de vie ( maison ou appartement, enfants…)

2 – Justement, votre lieu et mode de vie sont très importants. Appartement ou maison, les deux sont possibles. Beaucoup de personnes qui adoptent des chats de race ne les laissent pas sortir de peur des accidents ou des enlèvements. Je comprends cela mais il faut savoir qu’un chat enfermé ne peut pas être épanoui et qu’ il reste un animal, pas une peluche de luxe. A vous de délimiter son territoire et de l’habituer à sortir ou non. Moi j’ai une terrasse, je le laisse sortir mais il n’est pas en contact avec d’autres chats et ça lui convient bien.

3 – Adapter sa nourriture. Quand on adopte un animal, on est tenté de lui offrir ce que l’on pense être le meilleur ( des pâtés ou restes de repas…par exemple!), mais mon vétérinaire me l’a assuré, rien de tel que les croquettes ! Vous pouvez lui donner des pâtés mais cela doit rester un petit plaisir occasionnel. L’obésité chez le chat peut être la cause de maladies, il faut donc être attentif à son poids.

4 – Demander conseil avant d’adopter un second animal. Par exemple, adopter une chatte alors qu’on a déjà un chat castré ou non, est assez délicat! Attention à la guerre des hormones 😉 Contrairement à ce que l’on peut croire, adopter un chiot alors qu’on a déjà un chat peut être une bonne chose, tout dépend du caractère du chat et de son territoire…

 5 – Adopter un chat c’est s’engager. Un chat peut vivre jusqu’à 20 ans, et comme pour les humains, les demoiselles vivent souvent plus longtemps que les mâles. Un chat âgé ne joue plus et peut demander beaucoup de soins. Avant de vous engager dans cette aventure, assurez vous que vous êtes prêt, et que vous avez bien réfléchi (avez -vous le budget, le temps, et surtout de l’amour à donner?) Il n’y a rien de plus terrible pour un animal que de se retrouver abandonné par ses maîtres, cela lui laisse un réel traumatisme.

6 – Les chats ont une sensibilité, un caractère, mais restent des animaux, des félins. Certains sont très indépendants et ne se laisseront pas facilement approcher si vous ne les avez pas élevés depuis tout petits. Il faut savoir comprendre l’attitude de son chat et le laisser tranquille quand il en a besoin. Je me répète, un chat n’est pas une peluche. Attention aussi avec les jeunes enfants.

 Voilà, j’espère que mes conseils vous aideront ! 

Publicités

4 réflexions sur “Adopter un chat

  1. Moi aussi je suis une maman chat, et j’en ai pas qu’un, mais j’en adopterai plus, ma famille féline est assez grande 😉
    C’est vrai que c’est un engagement, il faut savoir à quoi s’attendre avant d’en adopter un.
    Les miens viennent de divers horizon : associations quand j’étais famille d’accueil pour chats, recueillis en bas de chez moi, alors qu’ils étaient abandonnés. Deux d’entres eux, étaient déjà adultes lors de leur arrivée chez moi, ils ont été habitués dès le début à ne pas sortir (je ne veux pas que mes chats sortent) et ça leur convient très bien. Ils ont tout ce qu’il faut : jouets, immense arbre à chats, ils jouent entre eux, je joue avec eux, mon chéri aussi. Personnellement je ne me suis pas fié aux caractères des uns et des autres, mais à mon cœur, et à celui de mon chéri, puisque certains sont arrivés par hasard, on s’est quand même posé la question de savoir si on pouvait assumer une bouche de plus à nourrir à chaque fois. J’en ai 2 qui ne peuvent pas se voir, elles font leur petite vie chacune de leur côté et ça se passe bien. A part mes 2 louloutes qui ne s’entendent pas entres elles, ils s’entendent tous, et ça c’est gratifiant, et ça me fais plaisir, parce que l’entourage ne comprend pas notre engagement et notre attachement si dévorant pour nos animaux.
    Désolée pour le pavé lol 😉
    A bientot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s